Variété

Bienvenue dans le monde de la chanson francophone

 

Axelle RED 25 mars, 2010

Classé dans : — cappuccino2010 @ 21:42

Axelle Red, de son vrai nom Fabienne Demal, est une chanteuse et auteur compositeur interprète belge née le 15 février 1968 à Hasselt dans la province du Limbourg en Belgique.

Axelle RED 2678

Axelle Red, artiste engagée, militante humaniste, diplômée en droit à la VUB en 1993 sort cette même année son premier album « Sans Plus Attendre », où l’ on retrouve des titres composés par Albert Hammond ( Sensualité ) et par Daniel et Richard Seff: Je t’ attends, Elle danse seule, Le monde tourne mal… Le disque connaît aussitôt le succès en France, en Suisse, au Canada et en Belgique ( plus de 150 000 albums seront vendus rien qu’ en Belgique ). L’ album s’ écoule en tout à plus de 500 000 exemplaires. Tout aussi impressionnant est le disque soul « A Tâtons », qu’ elle enregistre à Memphis en 1996 avec Steve Cropper et Isaac Hayes. Axelle se voit récompenser par un award de platine de l’ IFPI ( plus d’un million d’ albums vendus en Europe, dont plus de 600 000 en France ). Un an plus tard, elle foule pour la première fois la scène de l’ Olympia à Paris. En 1998, Axelle se marie, chante avec Youssou N’ Dour l’ hymne officiel « La Cour des Grands » pour quelques milliards de téléspectateurs lors de la cérémonie d’ ouverture de la coupe du monde de football au Stade de France à Paris et, enceinte de 7 mois de sa première fille Janelle, elle s’ entoure pour son premier show soul et rhythm & blues baptisé « The Soul of Axelle Red » de légendes vivantes tels que Wilson Pickett, Sam Moore, Eddy Floyd, Percy Sledge et Ann Peebles. Axelle est l’ une des personnes qui s’ engageront en faveur du concert de soutien à Amnesty International à Paris, même si elle-même, enceinte de 7 mois, ne pourra, de l’avis de son médecin, se produire sur scène. La même année sort son album espagnol « Con Solo Pensarlo ». En 1999, Axelle se voit décerner la plus haute distinction musicale en France en remportant le titre d’ artiste féminine de l’ année aux Victoires de la Musique. La même année, elle sort son troisième album studio qu’ elle a entièrement écrit et produit elle-même. « Toujours Moi » confirme son succès avec plus de 600 000 albums vendus dans le Monde, dont plus 460 000 en France. Après plus de 400 concerts en 2000, un premier disque live et un DVD sont enregistrés lors de différentes étapes de sa tournée française. Ce disque est certifié disque d’ or en France et en Belgique. C’ est en 2002 que sort le quatrième album studio « Face A / Face B ». Le titre fait référence aux disques vinyles « fast and slow » des années 1960 ( une face pour les danses rapides, l’ autre pour les slows) – une coproduction avec Al Stone . Les thèmes d’ Axelle sont particulièrement engagés : extrémisme, anti-mondialisation, contre les mines antipersonnelles, les enfants soldats, les drogues. Conséquence de ses nombreuses rencontres : Axelle retourne au Cambodge dans le cadre de la campagne contre les mines antipersonnelles, atterrit dans l’État mexicain du Chiapas en pleine manifestation des Zapatistes défendant les droits des populations indigènes, et visite au Vietnam un projet d’Handicap International. L’album déstabilise un peu le public, et il ne s’ écoule qu’à 160 000 exemplaires en France. Sa deuxième fille, Gloria, naît en 2003. La même année paraît un coffret de 3 CD contenant une foule de morceaux inédits, notamment des duos avec Charles Aznavour, Francis Cabrel, Stephan Eicher, Sylvie Vartan, Arno et Tom Barman. S’ écoulant à plus de 530 000 exemplaires, le duo avec Renaud « Manhattan-Kaboul » sera le morceau le plus écouté en France, et Axelle et Renaud recevront un NRJ music award au Midem de Cannes. En 2005, Axelle part au nord du Sénégal pour la campagne « Make noise till Hong Kong » de l’ organisation française Oxfam/Agir Ici. En 2006 paraît « Jardin Secret » le cinquième album studio d’ Axelle. Il traite d’ espoir, d’ optimisme et de positivisme. En septembre 2006, Axelle reçoit du ministre français de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, la plus haute distinction artistique et est faite « Chevalier dans l’ Ordre des Arts et des Lettres ». Elle participe aux concerts contre l’ intolérance et le racisme à Anvers et Bruxelles, qui, cependant, furent fort manipulés et exploités par la politique. Alors que l’ opus connaît un succès phénoménal en Belgique ( 100 000 exemplaires vendus, en pleine crise du disque ), il connaît un succès mitigé en France, où il n’ est certifié que disque d’ or avec 70 000 copies écoulées. En mars 2007, accompagnée du réalisateur cambodgien Rithy Panh, Axelle prend la parole au FIFDH de Genève ( Festival du Film et Forum International sur les Droits de l’ Homme ) lors d’un débat consacré à la prostitution. En décembre 2007, le Roi Albert II lui remet la distinction honorifique de « Commandeur de l’ Ordre de la Couronne » pour son engagement social. En mai 2008, l’ Université de Hasselt la fait « Doctor Honoris Causa » en raison de son engagement social en tant qu’ artiste et activiste des droits de l’homme. A l’ occasion de la journée internationale des femmes, Axelle est orateur invité au Conseil de l’ Europe lors d’ un débat consacré à la violence domestique. Elle écrit son premier album en anglais « Sisters & Empathy » et l’ enregistre avec ses musiciens habituels Michael Toles et Lester Snell de Memphis et Jeff Anderson et Damon Duewhite de New York, mais également cette fois avec l’ aide de Mauro Pawlowski, Tom Barman, Jeffrey Burton et Steven Debruyn. L’ album a été certifié disque d’ or en Belgique.

Les vidéos à regarder :

http://www.dailymotion.com/video/x1wu0u

http://www.dailymotion.com/video/x27jkj

29akcz

Cappuccino

 

Commenter

 
 

orchestremidimix |
music d'enfer ! |
CRAZY NIGHT |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | e-monde virtuel musical
| La manivelle / Michel Pérès
| AUTEUR/COMPOSITEUR/INTERPRÈTE